Institut pasteur centre medical

Contacter Institut pasteur centre medical, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Numéro de téléphone des servicesInstitut pasteur centre medical
  • SAV Institut pasteur centre medical
  • Service après vente Institut pasteur centre medical
  • Contact divers Institut pasteur centre medical
  • Assistance client Institut pasteur centre medical

 

Contacter Institut pasteur centre medical par téléphone et informations

L’Institut Pasteur est une fondation privée française à but non lucratif dédiée à l’étude de la biologie, des micro-organismes, des maladies et des vaccins. Il porte le nom de Louis Pasteur, qui a réalisé certaines des plus grandes percées de la médecine moderne de l’époque, notamment la pasteurisation et les vaccins contre la maladie du charbon et la rage. L’institut a été fondé le 4 juin 1887 et inauguré le 14 novembre 1888.

Depuis plus d’un siècle, l’Institut Pasteur est à l’avant-garde de la lutte contre les maladies infectieuses. Cet organisme mondial de recherche biomédicale basé à Paris a été le premier à isoler le VIH, le virus qui cause le sida, en 1983. Au fil des ans, il a été à l’origine de découvertes décisives qui ont permis à la science médicale de contrôler des maladies aussi virulentes que la diphtérie, le tétanos, la tuberculose, la poliomyélite, la grippe, la fièvre jaune et la peste.

Depuis 1908, dix scientifiques de l’Institut Pasteur ont reçu le prix Nobel de médecine et de physiologie – le prix Nobel de physiologie ou de médecine 2008 a été partagé entre deux scientifiques de l’Institut Pasteur.

L’Institut Pasteur a été fondé en 1887 par Louis Pasteur, le célèbre chimiste et microbiologiste français. Il était engagé à la fois dans la recherche fondamentale et dans ses applications pratiques. Dès le début, Pasteur a réuni des scientifiques de différentes spécialités. Les cinq premiers départements étaient dirigés par deux normaliens (diplômés de l’École Normale Supérieure), Émile Duclaux (recherche générale en microbiologie) et Charles Chamberland (recherche microbien appliquée à l’hygiène), un biologiste, Ilya Ilyich Mechnikov (recherche microbien morphologique), et deux médecins, Jacques-Joseph Grancher (rage) et Émile Roux (recherche microbien technique). Un an après l’inauguration de l’Institut Pasteur, Emile Roux a mis en place le premier cours de microbiologie jamais enseigné dans le monde, le Cours de Microbie Technique.

Les successeurs de Pasteur ont maintenu cette tradition, qui se reflète dans l’histoire unique de l’Institut Pasteur :

La plus grande erreur de Institute′s a été d’ignorer une thèse d’Ernest Duchesne sur l’utilisation du Penicillium glaucum pour soigner les infections en 1897. L’exploitation précoce de sa découverte aurait pu sauver des millions de vies, surtout pendant la Première Guerre mondiale.

Une nouvelle ère de médecine préventive en France a été rendue possible par l’Institut Pasteur′s (début du 20e siècle) : développement de vaccins contre la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la fièvre jaune et la poliomyélite. La découverte et l’utilisation des sulfamides dans le traitement des infections a été une autre de ses premières percées. Certains chercheurs se sont fait connaître en découvrant des antitoxines, tandis que Daniel Bovet a reçu le prix Nobel en 1957 pour ses découvertes sur les anti-histaminiques synthétiques et les composés curatifs.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, les chercheurs de Pasteur se sont concentrés sur la biologie moléculaire. Leurs réalisations ont été reconnues en 1965, lorsque le prix Nobel a été partagé par François Jacob, Jacques Monod et André Lwoff pour leurs travaux sur la régulation des virus. En 1985, le premier vaccin humain obtenu par génie génétique à partir de cellules animales, le vaccin contre l’hépatite B, a été mis au point par Pierre Tiollais et ses collaborateurs.

Bien que le centre contre la rage, dirigé par Jacques-Joseph Grancher et Émile Roux, ait été plus que fonctionnel, il est devenu tellement surpeuplé qu’il a fallu construire une structure que Pasteur appelait ” Institut Pasteur ” bien avant qu’il ne soit construit. Ne pouvant, pour des raisons de santé, le faire lui-même, Pasteur délégua la tâche de réaliser le projet et de créer le nouveau bâtiment, situé rue Dutot, à deux de ses plus fidèles collaborateurs, Grancher et Émile Duclaux : 65

Dès le début, l’Institut a connu des difficultés économiques qu’il a pu surmonter grâce à l’aide du gouvernement, de quelques souverains étrangers et de Madame Boucicaut, mais cette aide n’a nullement limité son indépendance, respectant ainsi la prérogative la plus importante de Pasteur. Le million de francs laissé inutilisé ne suffira pas à subvenir aux besoins de l’Institut pendant longtemps, mais le prestige et les avantages sociaux qu’il apportera à la France justifient et motivent la subvention qu’il recevra ; de même, l’argent rapporté par la vente des vaccins en France et dans le reste du monde contribuera à le soutenir. En 1888, cette fondation, qui avait obtenu l’agrément complet du gouvernement, commença à fonctionner, et dès le début, elle s’impliqua dans le développement et les changements que la France connut au cours des dernières décennies du XIXe siècle : 68

Les statuts élaborés par Pasteur et approuvés par la suite par Duclaux et Grancher définissent, outre sa liberté et son indépendance absolues, la structure interne de l’Institut : une division rage contrôlée par Grancher, une division anthrax entre les mains de Chamberland, qui supervise également le département de microbiologie, tandis qu’Emile Roux s’occupe

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Institut pasteur centre medical
SAV Institut pasteur centre medical
Service après vente Institut pasteur centre medical
Contact Institut pasteur centre medical
Assistance client Institut pasteur centre medical