Unesco

Contacter Unesco, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

Téléphone : *0187447251, prix d'un appel local
  • Numéro de téléphone des servicesUnesco
  • SAV Unesco
  • Service après vente Unesco
  • Contact divers Unesco
  • Assistance client Unesco

 

Contacter Unesco par téléphone et informations

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO ;
Elle a succédé au Comité international de coopération intellectuelle de la Société des Nations.

L’UNESCO compte 193 États membres et 11 membres associés. La plupart de ses bureaux hors siège sont des bureaux ” multipays ” qui couvrent trois pays ou plus ; il existe également des bureaux nationaux et régionaux.

L’UNESCO poursuit ses objectifs à travers cinq grands programmes : éducation, sciences naturelles, sciences sociales et humaines, culture et communication/information. Les projets parrainés par l’UNESCO comprennent des programmes d’alphabétisation, de formation technique et de formation des enseignants, des programmes scientifiques internationaux, la promotion des médias indépendants et de la liberté de la presse, des projets d’histoire régionale et culturelle, la promotion de la diversité culturelle, la traduction de la littérature mondiale, des accords de coopération internationale pour protéger le patrimoine culturel et naturel du monde (sites du patrimoine mondial) et pour préserver les droits de la personne, et des tentatives pour combler le fossé numérique mondial. Elle est également membre du Groupe des Nations Unies pour le développement.

L’objectif de l’UNESCO est de ” contribuer à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information “.

Les buts et objectifs généraux de la communauté internationale – tels qu’ils sont énoncés dans les objectifs de développement convenus au niveau international, notamment les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) – sous-tendent toutes les stratégies et activités de l’UNESCO.

L’UNESCO et son mandat en matière de coopération internationale remontent à une résolution de la Société des Nations du 21 septembre 1921, visant à élire une commission chargée d’étudier la faisabilité. Toutefois, le début de la Seconde Guerre mondiale a largement interrompu les travaux des organisations qui l’ont précédée.

Après la signature de la Charte de l’Atlantique et de la Déclaration des Nations Unies, la Conférence des ministres alliés de l’Éducation (CAME) a commencé à se réunir à Londres, ce qui s’est poursuivi du 16 novembre 1942 au 5 décembre 1945. Le 30 octobre 1943, la nécessité d’une organisation internationale a été exprimée dans la Déclaration de Moscou, approuvée par la Chine, le Royaume-Uni, les États-Unis et l’URSS. Cette déclaration fut suivie des propositions de la Conférence de Dumbarton Oaks du 9 octobre 1944. Sur proposition de la CAME et conformément aux recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l’Organisation Internationale (UNCIO), tenue à San Francisco en avril-juin 1945, une Conférence des Nations Unies pour la création d’une organisation éducative et culturelle (ECO/CONF) a été convoquée à Londres du 1er au 16 novembre 1945, avec 44 gouvernements représentés. L’idée de l’UNESCO a été largement développée par Rab Butler, le Ministre de l’éducation du Royaume-Uni, qui a eu une grande influence sur son développement.

La première Conférence générale a eu lieu du 19 novembre au 10 décembre 1946 et a élu le Dr Julian Huxley au poste de Directeur général. Ce changement de gouvernance a distingué l’UNESCO de son prédécesseur, le CICI, dans la manière dont les États membres allaient travailler ensemble dans les domaines de compétence de l’organisation. Alors que les États membres travaillaient ensemble au fil du temps pour réaliser le mandat de l’UNESCO, des facteurs politiques et historiques ont façonné les opérations de l’organisation, en particulier pendant la guerre froide, le processus de décolonisation et la dissolution de l’URSS.

Parmi les principales réalisations de l’organisation, on peut citer son travail contre le racisme, par exemple par des déclarations influentes sur la race, à commencer par une déclaration d’anthropologues (parmi lesquels Claude Lévi-Strauss) et d’autres scientifiques en 1950
En 1956, la République d’Afrique du Sud s’est retirée de l’UNESCO en déclarant que certaines publications de l’organisation constituaient une “ingérence” dans les “problèmes raciaux” du pays. L’Afrique du Sud a réintégré l’Organisation en 1994 sous la direction de Nelson Mandela.

Parmi les premiers travaux de l’UNESCO dans le domaine de l’éducation, on peut citer le projet pilote sur l’éducation de base dans la vallée de Marbial, en Haïti, lancé en 1947.
Ce projet a été suivi par des missions d’experts dans d’autres pays, y compris, par exemple, une mission en Afghanistan en 1949.
En 1948, l’UNESCO a recommandé aux États membres de rendre l’enseignement primaire gratuit obligatoire et universel.
En 1990, la Conférence mondiale sur l’éducation pour tous, à Jomtien (Thaïlande), a lancé un mouvement mondial pour offrir une éducation de base à tous les enfants, jeunes et adultes.
Dix ans plus tard, le Forum mondial sur l’éducation de 2000, tenu à Dakar (Sénégal), a amené les gouvernements membres à s’engager à réaliser l’éducation de base pour tous d’ici 2015.

Parmi les premières activités de l’UNESCO dans le domaine de la culture, on peut citer, par exemple, la Campagne de Nubie, lancée en 1960.
Le but de cette campagne était de déplacer le grand temple d’Abou Simbel pour l’empêcher d’être submergé par le Nil après la construction du barrage d’Assouan. Au cours de cette campagne de 20 ans, 22 monuments et complexes architecturaux ont été déplacés. Ce fut la première et la plus importante d’une série de campagnes comprenant le Mohenjo-daro (Pakistan), Fès (Maroc),

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Unesco
SAV Unesco
Service après vente Unesco
Contact Unesco
Assistance client Unesco