Swiss airlines

Swiss airlines, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Swiss airlines Numéro de téléphone des services
  • Swiss airlines SAV
  • Swiss airlines Service après vente
  • Swiss airlines Contact divers
  • Swiss airlines Assistance client

 

Information sur les numéro de contact Swiss airlines

Swiss International Air Lines AG (dénommée SWISS), communément appelée Swiss, est la compagnie nationale suisse qui assure des vols réguliers en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie. L’aéroport de Zurich est sa plaque tournante, l’aéroport de Genève est une ville phare. La compagnie aérienne a été créée à la suite de la faillite en 2002 de Swissair, la compagnie nationale suisse de l’époque. La nouvelle compagnie aérienne a été construite autour de ce qui avait été la filiale régionale de Swissair, Crossair. Swiss conserve le code IATA LX de Crossair (le code de Swissair était SR). Elle a supposé que l’ancien code OACI de Swissair (celui de Crossair était le CRX), pour maintenir les droits de trafic international. Elle est membre de Star Alliance et filiale du groupe Lufthansa. Son siège social se trouve à l’EuroAirport Bâle Mulhouse Fribourg près de Bâle, en Suisse, et un bureau à l’aéroport de Zurich à Kloten, en Suisse.

Swiss a été créée après la faillite en 2002 de Swissair, l’ancienne compagnie nationale suisse. 40 % des revenus de Crossair provenaient de Swissair. La nouvelle compagnie aérienne a perdu 1,6 milliard de dollars américains de 2002 à 2005. Les principaux créanciers de Swissair, le Credit Suisse et UBS, ont vendu une partie des actifs de Swissair à Crossair, qui était l’homologue régional de Swissair. l’époque, Swissair et Crossair faisaient toutes deux partie du même holding, SAirGroup. Par la suite, Crossair a changé son nom pour Swiss International Air Lines, et la nouvelle compagnie aérienne nationale a officiellement commencé ses activités le 31 mars 2002. La compagnie aérienne était initialement détenue par des investisseurs institutionnels (61,3%), la Confédération suisse (20,3%), les cantons et les communes (12,2%) et autres (6,2%). Swiss détient également les filiales Swiss Sun (100%) et Crossair Europe (99,9%). Elle compte un total de 7 383 employés.

Selon Marcel Biedermann, directeur général des marchés intercontinentaux de Swiss, il y avait trois possibilités : rester indépendant en tant que transporteur de niche, se réduire à un niveau méconnaissable ou s’attacher à un autre groupe aérien. Le dernier choix a été fait. Swiss s’est entretenu avec Air France-KLM, British Airways et Lufthansa. Cependant, Swiss était endettée et avait un avenir incertain et semblait être un investissement peu attrayant. Après la fusion avec KLM, Air France a déclaré qu’elle était trop occupée pour faire face à l’arrivée de Swiss. British Airways était ouverte et les partenaires de Oneworld pensaient que l’aéroport de Zurich serait une alternative viable pour Londres Heathrow .

Après près d’un an de litiges, Swiss a finalement été acceptée dans l’alliance aérienne Oneworld, après avoir été bloquée par British Airways, qui est en concurrence avec Swiss sur de nombreuses lignes long-courriers. Le 3 juin 2004, Swiss a annoncé sa décision de ne pas rejoindre Oneworld parce qu’elle ne voulait pas intégrer son programme de fidélisation actuel au sein de British Airways ‘ Executive Club. En outre, Swiss pensait que la relation était unilatérale et que British Airways avait renoncé aux avantages de la compagnie aérienne, mais qu’elle n’obtiendrait aucun rendement.

La compagnie aérienne a réduit de moitié ses pertes annuelles et a enregistré en 2006 un bénéfice net de 220 millions de dollars. Le bénéfice net pour 2007 était de 570 millions de dollars. Biedermann a déclaré dans l’édition de mars 2008 de “Airways” que “c’était le début de la remise en ordre de notre maison”. Il a dit qu’une aide était nécessaire et qu’il considérait la Lufthansa comme une comparaison, de sorte que leur rapprochement était naturel, même avec leurs différences. Même avec un réseau plus petit, Swiss transporte le même nombre de passagers qu’en 2002.

Le 22 mars 2005, le groupe Lufthansa a confirmé son projet de reprise de Swiss, en commençant par une participation minoritaire (11%) dans une nouvelle société créée pour détenir des actions suisses, Air Trust. Les activités suisses ont été progressivement intégrées à celles de Lufthansa à partir de fin 2005 et la reprise a été achevée le 1er juillet 2007. Swiss a rejoint Star Alliance et est devenu membre du programme Miles and More de Lufthansa le 1er avril 2006.

La compagnie aérienne a créé une filiale régionale appelée Swiss European Air Lines. Le transporteur possédait son propre certificat de transporteur aérien. Deux divisions – Swiss Aviation Training et Swiss WorldCargo (qui utilisent la capacité des avions de ligne) – appartiennent également à Swiss. Swiss European Air Lines (rebaptisée par la suite Swiss Global Air Lines) a depuis cessé ses activités et a fusionné avec sa société mère, Swiss.

En 2008, Swiss International Air Lines a acquis Edelweiss Air

En 2007, Swiss a commandé neuf Airbus A330-300 pour remplacer progressivement les A330-200 existants et dispose de trois classes de sièges. Le premier A330-300 a été mis en service en avril 2009 sur la ligne phare Zürich – New York-JFK. Au printemps 2010, Swiss a exploité cinq A330-300 sur ses lignes moyen et long-courriers. Les quatre A330-300 restants ont rejoint la flotte en 2011.

Suite à la reprise du groupe Lufthansa, la flotte régionale est passée des Embraer ERJ et Saabs de Crossair à des Avro RJ, qui étaient pilotés par une filiale à 100 %, Swiss Global Air Lines. Le reste de la flotte a été rationalisé et se compose désormais principalement d’avions Airbus, à l’exception du Boeing 777 .

Swiss a également renégocié les contrats de ses fournisseurs, y compris l’assistance en escale, l’entretien, la restauration et la main-d’œuvre. Les actionnaires suisses ont reçu une option basée sur la performance pour leurs actions. Le paiement a eu lieu en 2008, et le montant dépendait de la qualité des actions de Lufthansa par rapport à celles de ses concurrents. Lufthansa continue de maintenir Swiss en tant que marque distincte.

En 2010, Swiss et Lufthansa ont été citées dans le cadre d’une enquête de la Commission européenne sur la fixation des prix, mais n’ont pas été condamnées à des amendes en raison de leur rôle de dénonciateur.

Le 18 août 2011, Swiss a introduit un nouveau logo d’entreprise

Le siège opérationnel de Swiss International Air Lines se trouve à l’EuroAirport Bâle Mulhouse Fribourg.

Le siège social de Swiss International Air Lines était auparavant celui de Crossair. En 2002, l’enseigne “Crossair” sur le bâtiment a été remplacée par une enseigne “Swiss International Air Lines”.

Les sociétés suivantes font partie du groupe Swiss International Air Lines :

Sur les vols européens, Swiss sert des boissons. Selon l’heure de la journée et la durée du vol, Swiss peut également servir des snacks. Les collations froides sont servies sur les vols plus courts, les collations chaudes sur les vols plus longs. Le service en classe économique comprend les sandwiches d’une boulangerie suisse.

Swiss’ Airtrain permet aux passagers de prendre n’importe quel train CFF de l’aéroport de Zurich à la gare CFF de Bâle sans supplément de prix.

Swiss International a des accords de partage de code avec les compagnies aériennes suivantes :

Swiss International a conclu des accords interlignes avec les compagnies aériennes suivantes :

En date d’octobre 2019

La compagnie suisse Helvetic Airways exploite dix Embraer 190 pour le compte de Swiss. Après l’acquisition de ce type d’appareil par Helvetic Airways, Helvetic Airways exploitera également des Embraer 190-E2 pour le compte de Swiss.

Les Boeing 777-300ER et Airbus A220-100/-300 (Bombardier CS100/CS300) ont été exploités par Swiss Global Air Lines jusqu’à ce que la filiale cesse ses activités en avril 2018, dans le but de réduire les coûts administratifs et de simplifier la structure de la flotte suisse.

Depuis 2007, la flotte d’avions porte le nom de villes locales. Les noms figurent sur le fuselage de l’avion, l’intérieur de la cabine montrant les armoiries de la ville ou de l’agglomération.

Le 22 septembre 2010, Lufthansa a annoncé une commande de 48 nouveaux avions, dont plusieurs pour Swiss.

En mars 2013, Swiss a commandé six Boeing 777-300ER. Le 12 mars 2015, Swiss a confirmé que le groupe Lufthansa avait commandé trois Boeing 777-300ER supplémentaires pour Swiss. Les avions de Boeing remplaceront la plupart des A340 actuels de Swiss, les cinq A340 restants seront remis à neuf.

En 2014, Swiss a annoncé la rénovation de sa flotte d’A320 avec de nouveaux intérieurs et le remplacement des anciens A320 et A321 par des A320/A321neos. Les A319, ainsi que la flotte Avro de Swiss Global Air Lines, seront remplacés en temps utile par des avions Bombardier CS300. Le dernier Avro RJ100 restant, HB-IYZ, a effectué son dernier vol, LX7545 de Genève à Zurich le 15 août 2017.

Le premier CS300/A220-300 de Swiss (en remplacement des RJ100 et des A319/A320 plus anciens) est entré en service à Genève le 1er juin 2017 – avec son premier vol commercial Genève – Londres Heathrow. Swiss a été le client de lancement de toute la famille d’avions Airbus A220 (anciennement Bombardier CSeries), avec son premier avion CSeries, un CS100 (A220-100), livré à la compagnie en juin 2016, immatriculé HB-JBA. Le premier vol commercial qu’il a effectué a été Zurich – Paris CDG.

Médias liés à Swiss International Air Lines sur Wikimedia Commons

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Swiss airlines
SAV Swiss airlines
Service après vente Swiss airlines
Contact Swiss airlines
Assistance client Swiss airlines