La societe generale

Contacter La societe generale, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

Téléphone : *0187447251, prix d'un appel local
  • Numéro de téléphone des servicesLa societe generale
  • SAV La societe generale
  • Service après vente La societe generale
  • Contact divers La societe generale
  • Assistance client La societe generale

 

Contacter La societe generale par téléphone et informations

Société Générale S.A. (français : est une banque d’investissement et une société de services financiers multinationale française dont le siège social est à Paris, France. La société est une banque universelle et possède des divisions qui soutiennent les Réseaux France, la Banque Transactionnelle Globale, la Banque de Détail à l’International, les Services Financiers, la Banque de Financement et d’Investissement, la Banque Privée, la Gestion d’Actifs et les Services Titres.

La Société Générale est la troisième banque française par le total de bilan, elle est connue comme l’une des Trois Vieilles de la banque française, avec BNP Paribas et le Crédit Lyonnais.

La Société Générale est l’une des plus anciennes banques de France. Fondée en 1864, son nom d’origine était Société Générale pour favoriser le développement du commerce et de l’industrie en France (en anglais : Société Générale pour favoriser le développement du commerce et de l’industrie en France).

La banque a été fondée par un groupe d’industriels et de financiers sous le Second Empire, le 4 mai 1864. Le premier président de la banque a été l’éminent industriel Eugène Schneider, suivi par Edward Charles Blount.

La société a commencé à embaucher des employés et à établir des bureaux. La couverture de la France se poursuit à un rythme soutenu. En 1870, la banque avait 15 succursales à Paris et 32 dans le reste de la France. En 1871, elle ouvre un bureau permanent à Londres.

Au début, la banque utilise presque entièrement ses propres ressources pour les opérations financières et bancaires. En 1871, la Société Générale entre sur le marché des émissions publiques françaises avec le lancement d’un emprunt obligataire national destiné à couvrir l’indemnité de guerre prévue par le traité de Francfort.

En 1886, la Société Générale fait partie du consortium bancaire (avec la Banque franco-égyptienne et le Crédit Industriel et Commercial) qui finance la construction de la Tour Eiffel.

De 1871 à 1893, la France traverse une période de morosité économique marquée par la faillite de plusieurs établissements bancaires. La croissance de l’entreprise se poursuit à un rythme plus modéré. En 1889, on compte 148 établissements bancaires, ce qui démontre la capacité du groupe à résister à une conjoncture défavorable.

partir de 1894, la banque met en place les structures qui caractérisent un grand établissement de crédit moderne. Outre la collecte des dépôts des entreprises et des particuliers, ses succursales ont commencé à fournir des crédits d’exploitation à court terme aux industriels et aux commerçants. Elle s’est également lancée dans le placement d’actions auprès du grand public, en émettant des emprunts obligataires privés en France et également en Russie. La prise de participation est devenue une activité plus secondaire. L’excellente santé financière de la société lui a permis d’élargir son actionnariat.

En 1895, la Société Générale compte 14 000 actionnaires. En 1913, ils sont au nombre de 122 000. Les années de guerre sont difficiles et ont de graves conséquences avec la perte des affaires russes. Cependant, dans les années 1920, la Société Générale devient la première banque de France : son réseau s’est fortement développé depuis les années 1890, avec un nombre important d’agences et de bureaux saisonniers permettant une pénétration en profondeur du marché provincial (260 bureaux saisonniers en 1910 et 864 en 1930).

Le nombre de points de vente passe de 1 005 en 1913 à 1 457 en 1933 (y compris ceux de Sogenal).
Grâce aussi au dynamisme des cadres du siège et des succursales, il devance le Crédit Lyonnais (en termes de dépôts collectés et de crédits distribués) entre 1921 et 1928. Pour répondre aux besoins des sociétés d’investissement, la Société Générale crée en 1928 une filiale, Calif, spécialisée dans le crédit à moyen terme.

Sur le plan international, la banque détient une participation active dans la Banque Russo-Asiatique, l’une des premières banques de l’empire russe.

Les années 1930 sont une autre période difficile. Face au déclin de l’activité internationale et française, la banque est contrainte de nationaliser son réseau en fermant des agences locales. A la veille de la seconde guerre mondiale, le nombre de points de vente n’est guère plus important qu’en 1922. Cependant, la Société Générale a été active dans le placement de nombreux prêts publics lancés pendant cette période par l’Etat ou les colonies. La guerre et l’occupation allemande interrompent sa progression, mais la banque s’installe en Afrique et aux Etats-Unis.

La Société Générale est nationalisée en 1945. Elle n’a plus qu’un seul actionnaire : l’Etat.
La période de 1945 à 1958 est caractérisée en France par une reprise économique rapide mais aussi par un déséquilibre plus important de la balance des paiements, nécessitant le maintien du contrôle des changes et un contrôle quasi permanent des crédits. Ce n’est qu’en 1959 que l’économie s’est réellement redressée, mais les contrôles du crédit ont été renforcés en raison de la persistance des tensions inflationnistes.
La forte croissance de la production et du commerce extérieur a ouvert de nouveaux domaines d’activité pour les banques.

L’industrie a connu des changements assez radicaux, dont l’un des plus frappants a été la spécialisation beaucoup plus poussée du crédit. L’offre de services bancaires s’est élargie de manière ininterrompue.
Grâce à sa présence à New Yor

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone La societe generale
SAV La societe generale
Service après vente La societe generale
Contact La societe generale
Assistance client La societe generale