Blablacar

Blablacar, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Blablacar Numéro de téléphone des services
  • Blablacar SAV
  • Blablacar Service après vente
  • Blablacar Contact divers
  • Blablacar Assistance client

 

Information sur les numéro de contact Blablacar

BlaBlaCar est une place de marché française en ligne pour le covoiturage. Son site Web et ses applications mobiles relient les conducteurs et les passagers désireux de voyager ensemble entre les villes et de partager le coût du voyage.

La plate-forme compte 70 millions d’utilisateurs en 2019 et est disponible dans 22 pays, dont la quasi-totalité en Europe, pays inclus : Allemagne, Belgique, Brésil, Croatie, Espagne, France, Hongrie, Inde, Italie, Luxembourg, Mexique, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Serbie, Slovaquie, Turquie et Ukraine.

Le service porte le nom de son échelle d’évaluation du niveau de bavardage préféré des conducteurs dans la voiture : “Bla” pour pas très bavard, “BlaBla” pour quelqu’un qui aime parler, et “BlaBlaBla” pour ceux qui ne peuvent se taire.

Lors de la création d’un compte, les membres créent une identité en ligne, et après avoir laissé des commentaires sur leurs expériences avec d’autres membres, développent une réputation.

L’entreprise ne possède pas de véhicules, c’est un courtier qui reçoit une commission de 12% sur chaque réservation. Les connexions entre les utilisateurs étaient gratuites au début, mais elles ont pris fin en 2011. Cela représentait 20 % du coût.

En 2004, Vincent Caron achète le nom de domaine Covoiturage.fr et lance la première version du site Covoiturage.fr. En 2006, le nom de domaine est vendu à Frédéric Mazzella. Il a procédé à la création de la société Comuto qui deviendra propriétaire de tous les sites de covoiturage.

En août 2008, Comuto a lancé la deuxième version du site Web. La nouvelle version inclut un aspect communautaire permettant au public de faire des recommandations, des profils et des biographies. Covoiturage.fr est à la fois un site web de voyage et un site communautaire. Dès septembre 2008, Covoiturage.fr est devenu le premier site de covoiturage en France.

En 2009, Comuto a lancé une version espagnole du site sous le nom de Comuto.es. Tout au long de l’année, Comuto a ouvert de nombreux services de covoiturage pour les entreprises et les villes, tels que : MAIF, IKEA, Vinci Park, RATP, Carrefour, la ville de Montrouge et plusieurs autres. En décembre 2009, l’entreprise a dévoilé son application iPhone, l’homologue androïde a dû attendre février 2010.

En juin 2011, Comuto a lancé BlaBlaCar.com au Royaume-Uni .

En juin 2012, un service de réservation en ligne a été ajouté à Covoiturage.fr : les utilisateurs achètent leur voyage en ligne et le site web transfère une partie du prix du billet au conducteur. Cette solution est testée dans l’Ouest de la France depuis 2011. Le service Web a mis en place son modèle d’affaires et a commencé à faire des profits. C’était aussi un moyen d’attirer les conducteurs et d’atteindre la masse critique. Entre juillet et novembre, Comuto s’est étendu en Italie, au Portugal, en Pologne, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Belgique .

En avril 2013, BlaBlaCar est lancé en Allemagne avec 1 million d’utilisateurs actifs mensuels répartis dans 10 pays.

En Janvier 2014, BlaBlaCar est introduit en Ukraine et en Russie, la société a fortement considéré le Brésil comme la prochaine étape. En septembre, le service comptait 10 millions d’utilisateurs.

En janvier 2015, BlaBlaCar s’est étendu en Inde. L’entreprise achète plusieurs concurrents : Covoiturage en Allemagne,

En octobre 2016, BlaBlaCar a signé un contrat avec GoEuro, une rémunération basée sur le nombre de connexions établies.

En avril 2017, un service de location longue durée est offert aux meilleurs conducteurs. Elle est le fruit d’un partenariat avec le constructeur Opel et la société ALD Automotive, spécialisée dans la location longue durée. Le 2 mai, une autre application est lancée : BlaBlaLines, une application de covoiturage quotidien, expérimentée sur deux lignes en France. L’homologue iOS est lancé le 14 septembre.

Le 30 janvier 2018, BlaBlaCar s’est donné un nouveau look avec une nouvelle identité visuelle et un nouveau guide de style. Un nouvel algorithme est également mis en place afin d’augmenter le nombre de déplacements proposés aux utilisateurs.

En novembre 2018, BlaBlaCar a annoncé l’achat à la SNCF de l’opérateur d’autocars longue distance Ouibus. Dans le cadre de cette opération, SNCF est devenue actionnaire de BlaBlaCar. Ouibus a été rebaptisé BlaBlaBlaBus .

L’entreprise a choisi de ne pas s’étendre aux États-Unis parce que “l’essence y est moins chère, les villes sont trop éloignées les unes des autres et trop grandes pour pouvoir prendre et déposer les gens de manière pratique”.

En 2009, l’entreprise a récolté 600 000 € auprès des fondateurs, de leurs amis et de leur famille.

En juin 2010, Comuto a levé 1,25 million d’euros auprès de l’ISAI dirigée par Jean-David Chamboredon.

En janvier 2012, Comuto a levé 7,5 millions d’euros auprès d’Accel Partners, ISAI et Cabiedes & Partners afin de développer ses activités en Europe.

En juillet 2014, BlaBlaCar a levé 100 millions de dollars US auprès d’Index Ventures dans le but de devenir le service de covoiturage numéro un.

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Blablacar
SAV Blablacar
Service après vente Blablacar
Contact Blablacar
Assistance client Blablacar