Autolib

Autolib, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

Téléphone : *0187447251, prix d'un appel local
  • Autolib Numéro de téléphone des services
  • Autolib SAV
  • Autolib Service après vente
  • Autolib Contact divers
  • Autolib Assistance client

 

Numéro de contact téléphone Autolib

Autolib’ était un service de partage de voitures électriques qui a été inauguré à Paris, en France, en décembre 2011. Il a été fermé le 31 juillet 2018.

Depuis son lancement à Paris, Autolib’ a étendu son activité aux villes de Lyon et Bordeaux.

Le système Autolib’ fait suite au succès du Vélib’ de Paris, qui a débuté ses activités en 2007. Les voitures électriques du système ont été fournies par le groupe industriel Bolloré, fruit d’une collaboration avec l’entreprise automobile italienne Pininfarina.

La construction des stations Autolib’ a débuté mi-2011 et 66 Bolloré Bluecars ont été déployés pour une période d’essai préliminaire de deux mois entre octobre et décembre 2011.

Au début du dispositif, la disponibilité des voitures était problématique, les parisiens ayant été plus nombreux que prévu à souscrire au service. En outre, début janvier 2012, jusqu’à 40 des 250 voitures du parc initial avaient été temporairement retirées du service pour réparer des actes de vandalisme ou des dysfonctionnements.

En juillet 2012, 650 stations de stationnement et de recharge avaient été déployées en région parisienne et dans les 46 communes participant au dispositif,

En 2012, les ventes de voitures électriques en France ont été menées par la Bolloré Bluecar déployée pour Autolib’, avec 1 543 unités immatriculées, soit 28 % du total des voitures tout électrique immatriculées dans le pays cette année-là. En juillet 2018, le dispositif a cessé de fonctionner.

En décembre 2009, la société de location de voitures Europcar a intenté une action en justice contre la Ville de Paris, arguant que le nom Autolib’ était un plagiat et une concurrence déloyale de la part de la ville. Europcar est le propriétaire de la marque du service de location de voitures par abonnement ” Autoliberté “, qui est en activité depuis 2001.

Après le jugement, la Ville de Paris et Europcar ont commencé à négocier un accord pour résoudre le conflit de marque.

Le 14 octobre 2013, une Bluecar a été détruite par un incendie alors qu’elle chargeait dans un kiosque Autolib’ à Paris ; l’incendie s’est ensuite propagé à une deuxième Bluecar.

Début 2013, le groupe Bolloré a annoncé son intention de lancer un service d’autopartage similaire à Lyon et à Bordeaux, mais sous une marque différente et sans frais pour les villes. La proposition de Bolloré était de financer l’ensemble des infrastructures, d’installer et de fournir les véhicules, et de couvrir les coûts d’entretien et de réparation. Bolloré a par ailleurs exprimé son intérêt pour le lancement d’un service d’autopartage en Asie.

L’offre de Bolloré à Lyon, baptisée BlueLy, est entrée en service en octobre 2013 avec une flotte initiale de 130 véhicules et 51 stations de stationnement et de recharge.

En juin 2013, Autolib’ a conclu un accord avec la ville américaine d’Indianapolis, Indiana, pour y développer un service d’autopartage électrique ;

En juin 2016, Bolloré a signé un accord avec la Land Transport Authority (LTA) et l’Economic Development Board de Singapour pour développer un programme d’autopartage électrique, baptisé BlueSG.

En octobre 2016, à Turin, en Italie, le service BlueTorino est activé. Comptant maintenant 130 véhicules et 54 stations de recharge, il est prévu qu’à la fin du projet, une flotte de 330 véhicules et 80 stations de recharge soient installées dans la ville.

L’Autolib’ Bluecar est accessible à toute personne âgée de 18 ans et plus, titulaire d’un permis de conduire français en cours de validité, ou d’un permis étranger en cours de validité plus le permis de conduire international, qui souscrit un abonnement payant. L’utilisateur peut choisir entre 2 formules de location, avec des tarifs de 30 minutes variant de 6 à 9 € selon le plan de location. Une voiture disponible peut être récupérée dans n’importe quelle station de location et restituée dans n’importe quelle autre station de location. Chaque véhicule est équipé d’un GPS embarqué et peut être suivi par le centre d’exploitation du système.

En plus des frais d’abonnement, Autolib’ facture un tarif variable pour chaque demi-heure d’utilisation, mais la facturation de chaque location est calculée au prorata, ce qui tient compte de la durée réelle d’utilisation arrondie à la minute supérieure (sauf pour les 20 premières minutes, pour lesquelles il y a un tarif minimum). Le tableau ci-dessous résume les types d’abonnement disponibles, les frais d’abonnement et les tarifs 30 minutes correspondants :

Outre la recharge de ses propres véhicules, le système Autolib’ propose des services de recharge pour les propriétaires privés de voitures et de motos électriques.

Début 2014, Renault a proposé des abonnements de recharge Autolib’ gratuits aux propriétaires de VE Renault.

Bolloré a commencé à louer la Bluecar aux particuliers et aux entreprises en octobre 2012 au prix de 500 € (648 $ US) par mois. Ce prix comprend l’assurance, le stationnement et la recharge dans les stations Autolib’. Selon Bolloré, chaque station existante offre déjà un espace de recharge pour les voitures électriques privées en dehors du système Autolib’. La version commerciale de Bluecar a une couleur extérieure bleue, contrairement à la version Autolib’ dont l’extérieur est en aluminium argenté non peint.

Atos et le Groupe Bolloré ont lancé en décembre 2012 le programme pilote d’auto-partage MyCar pour les entreprises. Ce service est dédié aux collaborateurs d’Atos pour leurs déplacements professionnels au siège de l’entreprise à Bezons en France. Une flotte de te

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Autolib
SAV Autolib
Service après vente Autolib
Contact Autolib
Assistance client Autolib