Amundi

Amundi, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Amundi Numéro de téléphone des services
  • Amundi SAV
  • Amundi Service après vente
  • Amundi Contact divers
  • Amundi Assistance client

 

Information sur les numéro de contact Amundi

Amundi est une société de gestion française. Avec 1 425 milliards d’euros d’actifs sous gestion à fin 2018,

Créée le 1er janvier 2010, la société est issue de la fusion des activités de gestion d’actifs du Crédit Agricole (Crédit Agricole Asset Management, CAAM) et de la Société Générale (Société Générale Asset Management, SGAM). Son actionnaire majoritaire est Crédit Agricole S.A.

Sur le plan juridique, Amundi Group détient Amundi Asset Management, ainsi que plusieurs autres filiales dans le secteur de la gestion d’actifs, notamment CPR Asset Management (CPR AM) Les deux entités ont fusionné en 2017.

Amundi intervient dans de nombreuses activités de gestion d’actifs. La société est particulièrement engagée dans la gestion active, à travers une gamme de fonds communs de placement (gestion actions, gestion obligataire, gestion diversifiée, gestion de produits structurés et gestion de trésorerie) ainsi que dans la gestion passive en tant qu’émetteur d’ETF et gestionnaire de fonds indiciel. La société propose également des produits dans les segments de l’immobilier et des placements alternatifs (immobilier et private equity en particulier). Son offre s’adresse aux particuliers et aux investisseurs institutionnels, sous forme d’investissements collectivisés ou de mandats spécifiques. En France, Amundi est plus largement connue pour ses activités dans le domaine de l’épargne salariale. La société dispose également d’une unité de recherche et d’analyse qui publie régulièrement des articles sur la conjoncture économique mondiale et l’évolution des marchés boursiers.

Amundi Group est présent dans plusieurs pays à travers le monde, notamment en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, et compte environ 100 millions de clients individuels directs ou indirects et 1 000 clients institutionnels dans le monde.

Fin 2008, le Crédit Agricole et la Société Générale ont décidé de fusionner leurs filiales de gestion d’actifs respectives dans une nouvelle société. Auparavant, ces deux filiales, Crédit Agricole Asset Management (CAAM) et Société Générale Asset Management (SGAM), géraient chacune une gamme d’OPCVM composée de fonds obligataires, de fonds actions, de produits alternatifs et structurés, ainsi qu’une gamme d’ETF .

Un accord préliminaire a été signé le 26 janvier 2009 entre les deux parties prenantes, puis un accord définitif a été signé le 9 juillet 2009, stipulant que le Crédit Agricole détiendrait 75 % de la nouvelle société et la Société Générale 25 %, dirigée par Yves Perrier, alors Directeur Général de CAAM. Le nom ” Amundi ” a été officiellement annoncé le 23 octobre 2009 La société a été créée le 1er janvier 2010, après avoir reçu l’autorisation de la Commission européenne de procéder à la fusion. La fusion des deux équipes s’est effectuée progressivement au cours de l’année 2010 et a entraîné la suppression de 260 emplois dans le monde et la création d’une soixantaine de nouveaux postes dans la gestion des risques et la distribution commerciale.

Avec 670 milliards d’euros d’actifs sous gestion à la veille de sa création,

Les fonds d’Amundi sont principalement distribués par l’intermédiaire des réseaux bancaires de ses actionnaires majoritaires : Crédit Agricole, LCL (filiale du Crédit Agricole), Société Générale et Crédit du Nord (filiale de la Société Générale), qui représentent ensemble plus de 70 % de la collecte nette d’Amundi à l’origine, le solde provenant des investisseurs institutionnels. Au fil du temps, la société a élargi sa base d’investisseurs. En 2015, plus de 60 % des actifs sous gestion provenaient de sources extérieures à ces réseaux bancaires.

En 2012, Amundi a conclu un accord de distribution avec le gestionnaire d’actifs TOBAM et a pris une participation de 10,6 % dans le capital de la société (participation portée à 20 % en 2016).

En juin 2013, Amundi a annoncé l’acquisition de Smith Breeden Associates aux États-Unis, qui a pris effet en octobre 2013. La société, spécialisée dans la gestion de fonds obligataires en dollars, a ensuite géré environ 6,4 milliards de dollars, soit 4,9 milliards d’euros. Suite à cette transaction, Smith Breeden Associates a été renommée ” Amundi Smith Breeden LLC ” et est devenue le siège social des opérations nord-américaines d’Amundi.

En octobre 2014, Amundi a acquis 100% du capital de Bawag PSK Invest, filiale de gestion d’investissements de la banque autrichienne Bawag PSK, marquant ainsi l’arrivée d’Amundi sur le marché autrichien.

Au cours de l’année 2014, Crédit Agricole S.A. a augmenté sa participation dans Amundi en acquérant 5 % du capital de la société auprès de la Société Générale pour 337,5 millions d’euros. Crédit Agricole S.A. prend ainsi le contrôle de 80 % du capital d’Amundi.

Le 17 juin 2015, le Crédit Agricole et la Société Générale ont annoncé leur intention d’introduire en bourse Amundi avant la fin de l’année. L’introduction en bourse a permis à la Société Générale de céder sa participation de 20 % dans la société et au Crédit Agricole de céder 5 %, restant ainsi l’actionnaire majoritaire avec 75 % du capital global d’Amundi.

En décembre 2016, Amundi a annoncé l’acquisition à 100% de Pioneer Investments, la filiale de gestion d’actifs de la banque italienne UniCredit. Pioneer Investments a été racheté pour 3,5 milliards d’euros. L’opération a été financée par Amundi pour 1,5 milliard d’euros, via une émission obligataire de 600 millions d’euros et une augmentation de capital de 1,4 milliard d’euros garantie par le Crédit Agricole. A l’issue de cette opération, le Crédit Agricole ne détenait plus que 70 % du capital d’Amundi à fin 2017, contre 75 % précédemment.

Cette opération, réalisée le 3 juillet 2017, a permis à Amundi d’ajouter 242,9 millions d’euros à ses actifs sous gestion au cours du troisième trimestre 2017, portant son encours global d’actifs sous gestion de 1 121 milliards d’euros à fin juin 2017 à 1 400 milliards à fin septembre.

Cette acquisition a permis à Amundi d’étendre son réseau de distribution en Italie, en Allemagne et en Autriche, où Pioneer Investments était déjà présent, tout en élargissant son expertise en matière de gestion de placements. L’Italie devient le deuxième marché d’Amundi après la France. Aux Etats-Unis, le nom’Pioneer’ a été conservé et fusionné avec celui d’Amundi afin de créer une nouvelle marque,’Amundi Pioneer’.

Lors de l’annonce de l’acquisition, Amundi a annoncé son intention de réduire les effectifs combinés des deux sociétés de 450 personnes sur un total de 5 000 salariés dans le monde.

L’activité d’Amundi consiste à gérer des fonds d’investissement dans lesquels des investisseurs individuels, des investisseurs institutionnels ou des entreprises peuvent investir, collectivement ou individuellement (via des mandats et des fonds dédiés), en utilisant leur épargne, leur capital et/ou leur trésorerie, en déléguant la gestion de cet argent à Amundi. Le cœur de métier d’Amundi est la ” gestion pour compte de tiers ” et le chiffre d’affaires du groupe (produit net bancaire) est constitué des commissions perçues sur les actifs gérés par Amundi (principalement des commissions de souscription et de gestion annuelles). Amundi gère différents types de fonds, parmi lesquels une gamme de fonds UCITS et d’ETF, ainsi que des fonds investis en actifs immobiliers et alternatifs, notamment en immobilier et produits structurés.

Amundi gère une large gamme de fonds UCITS, qui se répartissent en deux grandes catégories : actions (fonds actions) et obligations (fonds obligataires et fonds monétaires). A ces deux lignes de produits s’ajoutent deux divisions transversales qui utilisent une approche de ” gestion diversifiée “. Ceux-ci combinent différentes classes d’actifs (actions, obligations, actifs monétaires, immobilier) au sein d’un même fonds et utilisent une approche ” absolute return ” pour investir. Le placement à rendement absolu vise à générer des rendements annuels supérieurs ou égaux au rendement généré par les placements du marché monétaire. L’investissement dans les OPCVM avait été la principale expertise de CAAM et de SGAM, et ces sociétés ont pu attirer des flux vers les fonds via les réseaux bancaires du Crédit Agricole et de la Société Générale. Depuis la création d’Amundi, le portefeuille de fonds communs de placement du groupe a été promu par le réseau de conseillers bancaires du Crédit Agricole et de la Société Générale, ainsi que de plus en plus par des investisseurs privés ou professionnels, en France et à l’étranger.

Amundi intervient également dans la gestion passive par la vente d’ETF. Ces fonds sont commercialisés sous la marque “Amundi ETF”. Fin 2017, le groupe gérait 38 milliards d’euros de ce type de produits. Historiquement, l’activité ETF d’Amundi est héritée de CASAM (Crédit Agricole Structured Asset Management), une succursale de CAAM qui gérait 65 ETF fin 2009 avant la création d’Amundi. En 2009, la gamme d’ETF de SGAM a été transférée à Lyxor Asset Management, filiale de la Société Générale. Amundi ETF propose une gamme de produits divisée en deux catégories : les ETF actions (répliquant la performance des indices de marché nationaux, régionaux ou sectoriels) et les ETF obligataires (répliquant la performance des obligations d’Etat ou de sociétés).

En septembre 2016, Amundi a regroupé l’ensemble de ses investissements immobiliers, de dette privée, de private equity et d’infrastructure sur une plate-forme unique dédiée aux ” actifs immobiliers et alternatifs “.

En 2018, Amundi a développé ses activités dans la pratique de l’investissement socialement responsable (ISR). En mars 2018, Amundi s’est associée à la Société Financière Internationale (membre du Groupe Banque Mondiale) pour lancer une obligation verte destinée aux pays émergents. Avec 1,42 milliard de dollars d’actifs au moment de son lancement, le véhicule est le plus important fonds d’obligations vertes au monde. Dans le cadre de ce plan, Amundi s’est également engagée à prendre en compte les critères ESG dans sa politique de vote lorsqu’elle participe aux assemblées générales annuelles des sociétés dont elle est actionnaire.

Outre ses activités de gestion d’actifs, Amundi dispose d’un bureau d’études interne spécialisé dans l’étude des marchés financiers et des conditions économiques mondiales. Le groupe publie des études économiques gratuites et en libre accès en français et en anglais sur le site Internet d’Amundi Research Center. Chaque mois, Amundi publie un journal mensuel sur le site internet intitulé’Cross Asset Investment Strategy’. Amundi organise également une conférence annuelle intitulée ” Amundi World Investment Forum ” au cours de laquelle différents intervenants extérieurs abordent des sujets macroéconomiques.

Amundi a également recours à des analyses financières externes pour soutenir ses activités de gestion de placements. Dans le cadre de l’entrée en vigueur de la directive européenne MIFID II en janvier 2018, qui impose aux sociétés de gestion d’être plus transparentes vis-à-vis de leurs clients sur ce type de coûts, Amundi a choisi de couvrir elle-même les coûts des études externes sans les répercuter sur la clientèle.

En 2016, Amundi a lancé ” Amundi Services “, une division du groupe destinée à offrir des services à d’autres sociétés de gestion. L’offre vise à attirer les entreprises de PME souhaitant externaliser certaines de leurs activités, notamment l’exécution des ordres, la gestion des positions, la vérification des règles d’investissement, le calcul des indicateurs de risque, le suivi des performances et le reporting réglementaire. Amundi Services vise un chiffre d’affaires de 50 à 80 millions d’euros d’ici 2020, soit environ 5% du chiffre d’affaires du groupe. En 2018, Amundi a annoncé un partenariat entre Goldman Sachs et Amundi Services, cette dernière assurant la gestion d’actifs, le contrôle et la supervision des produits de Goldman Sachs Fund Solutions dans le domaine de la gestion quantitative et alternative.

Amundi possède plusieurs filiales dans le secteur de la gestion d’actifs en France .

CPR Asset Management (CPR AM) est une société de gestion d’actifs détenue à 100% par Amundi. La société était auparavant une filiale de Crédit Agricole Asset Management (CAAM) de l’ancienne Compagnie parisienne de réescompte acquise par Crédit Agricole Indosuez en 2000. CPR AM propose une gamme de fonds OPCVM investis en actions et/ou produits à revenu fixe, destinés à une clientèle majoritairement composée d’investisseurs institutionnels et de professionnels de la gestion de fortune. En 2015, Amundi a annoncé que CPR AM deviendrait son centre d’expertise pour l’investissement en actions thématiques et a transféré 2,4 milliards d’euros d’actifs sous gestion (AUM) à sa filiale.

BFT Investment Managers (BFT IM) est une société française de gestion d’actifs détenue à 100% par Amundi depuis 2011, date à laquelle le Crédit Agricole a apporté sa filiale BFT Gestion au groupe. En 2015, BFT Gestion change de nom et devient BFT Investment Managers. BFT IM propose une gamme de fonds communs de placement investis en actions ou en produits à revenu fixe destinés à une clientèle principalement composée d’investisseurs institutionnels et de sociétés. Fin 2018, BFT IM gérait 27 milliards d’euros d’actifs sous gestion.

En France, Amundi possède également deux filiales héritées de SGAM au moment de la fusion avec CAAM. Il s’agit d’Étoile Gestion (liée au réseau du Crédit du Nord) et de Société Générale Gestion. Amundi détient également une participation de 20% dans TOBAM ainsi que 3,2% dans Tikehau.

Amundi dispose de six plates-formes de gestion d’actifs dans le monde, à Paris, Londres, Tokyo, Boston, Dublin et Milan.

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Amundi
SAV Amundi
Service après vente Amundi
Contact Amundi
Assistance client Amundi