Air jamaica

Contacter Air jamaica, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

Téléphone : *0187447251, prix d'un appel local
  • Numéro de téléphone des servicesAir jamaica
  • SAV Air jamaica
  • Service après vente Air jamaica
  • Contact divers Air jamaica
  • Assistance client Air jamaica

 

Contacter Air jamaica par téléphone et informations

Air Jamaica était la compagnie aérienne nationale de la Jamaïque. Elle a été détenue et exploitée par Caribbean Airlines de mai 2011 jusqu’à la cessation de ses activités en 2015. Caribbean Airlines Limited, dont le siège social se trouve à Piarco, à Trinité-et-Tobago, avait des bureaux administratifs pour Air Jamaica à l’aéroport international Norman Manley de Kingston, en Jamaïque.

Le gouvernement jamaïcain était auparavant le propriétaire d’Air Jamaica. Il a vendu la compagnie aérienne à Caribbean Airlines en 2011, de sorte que le gouvernement jamaïcain possède 16 % de Caribbean Airlines.

Selon R.E.G. Davies dans son ouvrage Airlines of Latin America Since 1919, la première incarnation d’Air Jamaica a été fondée le 27 août 1963, après que le gouvernement jamaïcain ait décidé de ne pas investir dans British West Indian Airways (BWIA). Baptisée Jamaica Air Service Ltd, ses actionnaires étaient le gouvernement jamaïcain (51 %), la British Overseas Airways Corporation (BOAC) et BWIA (16 %). Les employés de la BWIA en Jamaïque ont été transférés à la nouvelle compagnie aérienne. Le service vers Miami et New York a commencé le 1er mai 1966.

BOAC, la principale compagnie aérienne internationale de Grande-Bretagne à l’époque, et la BWIA avaient continué à entretenir les aéronefs loués (cet accord d’exploitation n’expirera pas avant la fin de mai 1969). Le gouvernement jamaïcain a préféré une approche plus indépendante et s’est finalement préparé à établir une nouvelle compagnie, Air Jamaica (1968) Ltd.

Air Jamaica a été créée en octobre 1968 et a commencé ses opérations le 1er avril 1969, reliant Kingston (KIN) et Montego Bay (MBJ), à New York (JFK) et Miami (MIA). À cette époque, le gouvernement jamaïcain possédait une partie importante de la compagnie aérienne, Air Canada détenant une part minoritaire (40 pour cent) et fournissant des aéronefs (un Douglas DC-8-61 et trois McDonnell Douglas DC-9-30), des pilotes, de l’aide technique, de l’entretien et de la logistique.

Au cours des années 1970, Air Jamaica a connu une expansion rapide. Des vols ont été ajoutés à Toronto (YYZ) et à Montréal (YUL) au Canada, à l’aéroport international Luis Muñoz Marín (SJU) de Porto Rico, à Philadelphie (PHL) et à de nombreuses autres destinations, surtout dans les Caraïbes. Les services long-courriers vers l’Europe ont commencé le 1er avril 1974. Air Jamaica a utilisé un Douglas DC-8 et trois DC-9 pendant une grande partie des années 1970, mais le Boeing 727-200 a été intégré à la flotte vers la fin de la décennie lorsque le gouvernement a racheté la part d’Air Canada. La croissance a ralenti au cours des années 1980. De nouvelles routes ont été ouvertes vers Baltimore (BWI) et Atlanta (ATL).

En 1983, Air Jamaica exploitait un service sans escale de gros porteurs Boeing 747-100 entre Kingston et l’aéroport Heathrow de Londres (LHR), ce vol se poursuivant de Londres à Francfort, en Allemagne (FRA), et assurait également un service sans escale d’Airbus A300 entre Kingston et l’aéroport international John F. Kennedy (JFK) de New York.

En 1989, le gouvernement jamaïcain a annoncé des plans de privatisation de la compagnie aérienne, qui était entièrement détenue par l’État depuis qu’Air Canada s’était départie de sa participation de 40 % en 1980. Toutefois, ce n’est qu’en mai 1994 qu’une vente partielle a été annoncée lorsqu’un groupe d’investisseurs jamaïcains et canadiens, connu sous le nom de Air Jamaica Acquisition Group (AJAG), a accepté d’acquérir une part de 70 % du transporteur pour 26,5 millions de dollars. Une autre part de 5 p. 100 a été réservée aux employés. Le gouvernement a conservé la responsabilité des responsabilités, qui étaient considérables.

Une fusion d’Air Jamaica avec d’autres compagnies aériennes des Caraïbes était déjà proposée, British Airways étant invitée à prendre une participation de 25 pour cent dans l’entreprise. Dans un premier temps, Air Jamaica devait fusionner ses activités avec celles de Trinidad and Tobago Airways, société mère de BWIA. Guyana Airways Corporation et Leeward Islands Air Transport seraient plus tard incluses dans l’entreprise.

Au cours des années 90, Air Jamaïque a continué à se développer. La compagnie a repris la liaison Kingston – Nassau, Bahamas (NAS), qui avait été laissée par British Airways, a commencé un accord de partage de code avec Delta Air Lines et a ouvert une liaison vers Phoenix (PHX, qui a été abandonnée par la suite), et vers Francfort (FRA), Londres (LHR), Manchester (MAN), Saint-Domingue (SDQ) et Ft. Lauderdale (FLL). La route vers Phoenix a été ouverte parce qu’Air Jamaica cherchait à s’étendre dans l’Ouest américain au-delà de sa route vers Los Angeles (LAX). En 1994, la compagnie a été partiellement privatisée, les investisseurs privés étaient dirigés par l’hôtelier Gordon “Butch” Stewart, le gouvernement conservant 25 pour cent de la compagnie et donnant cinq pour cent aux employés de la compagnie aérienne. Elle a continué à exploiter des avions de ligne Airbus, y compris l’Airbus A340 à fuselage large, et a commencé un service d’apport, un programme pour grands voyageurs (7th Heaven), et un magazine de vol, appelé SkyWritings. En 1996, la compagnie assurait un service sans escale entre Kingston et l’aéroport Heathrow de Londres avec un avion de ligne Airbus A310.

En décembre 2004, après des pertes financières, le gouvernement de la Jamaïque a repris la pleine propriété d’Air Jamaica. En mars 2007, la compagnie employait 2 522 personnes.

En mars 2010, Air Jamaica avait des pertes nettes

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Air jamaica
SAV Air jamaica
Service après vente Air jamaica
Contact Air jamaica
Assistance client Air jamaica