Aéroport de paris-charles-de-gaulle

Aéroport de paris-charles-de-gaulle, informations, contact SAV, Service client et assistance

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Aéroport de paris-charles-de-gaulle Numéro de téléphone des services
  • Aéroport de paris-charles-de-gaulle SAV
  • Aéroport de paris-charles-de-gaulle Service après vente
  • Aéroport de paris-charles-de-gaulle Contact divers
  • Aéroport de paris-charles-de-gaulle Assistance client

 

Information sur les numéro de contact Aéroport de paris-charles-de-gaulle

L’aéroport Paris Charles de Gaulle (Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, IATA : CDG, OACI : LFPG), également connu sous le nom d’aéroport de Roissy, est le plus grand aéroport international de France et le deuxième aéroport le plus fréquenté en Europe. Ouvert en 1974, il est situé à Roissy-en-France, à 23 km au nord-est de Paris. Il doit son nom à Charles de Gaulle (1890-1970), chef des Forces françaises libres pendant la Seconde Guerre mondiale, fondateur de la Ve République française et président de la France de 1959 à 1969.

L’aéroport Charles de Gaulle est situé dans plusieurs communes du Val-d’Oise, de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne. Elle sert de plaque tournante principale pour Air France et de destination pour d’autres compagnies aériennes traditionnelles (de Star Alliance, Oneworld et SkyTeam), ainsi que de ville-phare pour les compagnies low-cost easyJet, Vueling et Norwegian Air Shuttle. L’aéroport est exploité par le Groupe ADP sous la marque Paris Aéroport .

En 2018, l’aéroport a accueilli 72 229 723 passagers et 480 945 mouvements d’avions,

A partir de 2017, l’aéroport offre des vols directs vers la plupart des pays et accueille le plus grand nombre de compagnies aériennes au monde. Marc Houalla est directeur de l’aéroport depuis le 12 février 2018.

L’aéroport Paris Charles de Gaulle s’étend sur 32,38 kilomètres carrés. La zone aéroportuaire, y compris les aérogares et les pistes, s’étend sur trois départements et six communes :

Le choix de construire une plate-forme aérienne internationale en dehors du centre de Paris a été fait en raison d’une perspective limitée de délocalisations ou d’expropriations potentielles et de la possibilité d’agrandir davantage l’aéroport dans le futur.

La gestion de l’aéroport repose exclusivement sur l’autorité du Groupe ADP, qui gère également Orly (sud de Paris), Le Bourget (au sud-ouest immédiat de l’aéroport Charles de Gaulle, aujourd’hui utilisé pour l’aviation générale et les salons du Bourget), plusieurs petits aérodromes en banlieue parisienne, et d’autres aéroports directement ou indirectement mondiaux.

La phase de planification et de construction de ce qui s’appelait alors l’Aéroport de Paris Nord a débuté en 1966. Le 8 mars 1974, l’aéroport, rebaptisé Aéroport Charles de Gaulle, ouvre ses portes. L’aérogare 1 a été construite selon un concept avant-gardiste, soit un bâtiment circulaire de dix étages entouré de sept bâtiments satellites, chacun doté de six portes permettant à la lumière du soleil d’entrer par des ouvertures. L’architecte principal fut Paul Andreu, qui fut également en charge des extensions au cours des décennies suivantes.

Suite à l’introduction de la marque Paris Aéroport dans tous ses aéroports parisiens, le Groupe ADP a également annoncé des changements majeurs pour l’aéroport Charles de Gaulle : Les terminaux du Satellite 1 seront fusionnés, ainsi que les terminaux 2B et 2D. Un nouveau système de tri automatisé des bagages et de convoyage sous le Terminal 2E Hall L a été installé pour accélérer les délais de livraison des bagages des compagnies aériennes exploitant le hub de Paris-Charles de Gaulle. Le CDG Express, la liaison ferroviaire express directe entre Paris et l’aéroport Charles de Gaulle, devrait être achevé d’ici 2023.

Le caractère Frutiger a été commandé pour être utilisé dans l’aéroport et mis en œuvre sur des panneaux dans tout le bâtiment en 1975. Initialement appelé Roissy, il a été rebaptisé du nom de son concepteur Adrian Frutiger .

Jusqu’en 2005, chaque annonce faite au Terminal 1 était précédée d’un carillon distinctif, surnommé “Indicatif Roissy” et composé par Bernard Parmegiani en 1971. Le carillon peut être entendu dans le film Roman Polanski Frantic. Le carillon a été officiellement remplacé par le carillon “Indicatif ADP”.

Le 14 avril 2016, le Groupe ADP a déployé la stratégie d’entreprise Connect 2020 et la marque commerciale Paris Aéroport a été appliquée à tous les aéroports parisiens, dont l’aéroport du Bourget.

L’aéroport Charles de Gaulle compte trois terminaux : L’aérogare 1 est la plus ancienne et est située en face de l’aérogare 3 ; l’aérogare 2 est située de l’autre côté avec 7 bâtiments sous-terminaux (2A à 2G). Le Terminal 2 a été construit à l’origine exclusivement pour Air France ;

L’aérogare 3 (anciennement connue sous le nom de “Terminal 9″) accueille les compagnies charter et low-cost. La navette CDGVAL relie l’aérogare 2 aux aérogares 1/3 et à leurs parkings. Reportez-vous à la section Transport terrestre ci-dessous pour les transferts inter-terminaux et le transport vers le centre de Paris.

Le premier terminal, conçu par Paul Andreu, a été construit à l’image d’une pieuvre. Il s’agit d’un terminal circulaire qui abrite des fonctions clés telles que les comptoirs d’enregistrement et les convoyeurs de récupération des bagages. Sept satellites avec portes d’embarquement sont reliés au bâtiment central par des passerelles souterraines.

Le bâtiment central, avec un grand puits de lumière en son centre, consacre chaque étage à une seule fonction. Le premier étage est réservé aux opérations techniques et non accessible au public. Au deuxième étage se trouvent les commerces et restaurants, les quais de la navette ferroviaire CDGVAL (pour le Terminal 2 et les trains pour le centre de Paris) et les comptoirs d’enregistrement d’une rénovation récente. La plupart des comptoirs d’enregistrement se trouvent toutefois au troisième étage, qui donne également accès à des stations de taxis, à des arrêts d’autobus et à des véhicules de ramassage spéciaux. Les passagers au départ munis d’une carte d’embarquement en cours de validité peuvent accéder au quatrième étage, qui abrite les boutiques hors taxes et les postes de contrôle aux frontières, pour les portes d’embarquement. Le cinquième étage contient des convoyeurs de récupération des bagages pour les passagers qui arrivent. Les quatre étages supérieurs comportent des aires de stationnement et des bureaux pour les compagnies aériennes.

Les passages entre les troisième, quatrième et cinquième étages sont assurés par un enchevêtrement d’escaliers mécaniques disposés au centre du bâtiment. Ces escaliers mécaniques sont suspendus au-dessus de la cour centrale. Chaque escalier mécanique est recouvert d’un tube transparent pour se protéger des intempéries. Ces escaliers mécaniques étaient souvent utilisés lors de tournages de films (par exemple, The Last Gang of Ariel Zeitoun). L’album I Robot d’Alan Parsons Project présente ces escalators sur sa pochette.

Le terminal 2 est réparti sur sept sous-terminaux : 2A à 2G. Les terminaux 2A à 2F sont reliés par des passerelles inter-terminales, mais le terminal 2G est un bâtiment satellite situé à 800 m (0,5 mi). La borne 2G n’est accessible que par bus navette des bornes 1, 2A à 2F et 3. Le train navette inter-terminal CDGVAL, la gare RER RER Paris et TGV Paris, l’Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV, est situé dans le complexe du Terminal 2 et entre 2C et 2E (d’un côté) ou 2D et 2F (de l’autre côté).

Le terminal 2F a été utilisé pour le tournage du clip de la chanson de U2 ” Beautiful Day “. Le groupe a également été photographié à l’intérieur du Terminal 2F pour la pochette de l’album All That You Can’t Leave Behind de leur album 2000.

Le 23 mai 2004, peu après l’inauguration du terminal 2E, une partie s’est effondrée près de la porte E50, tuant quatre personnes. Trois autres personnes ont été blessées dans l’effondrement. Le terminal 2E, inauguré en 2003 après quelques retards de construction, a été conçu par Paul Andreu. Des enquêtes administratives et judiciaires ont été ouvertes. Andreu a également conçu le terminal 3 de l’aéroport international de Dubaï, qui s’est effondré en cours de construction le 28 septembre 2004.

Avant cet accident, ADP prévoyait un premier appel public à l’épargne en 2005, le nouveau terminal étant un attrait majeur pour les investisseurs. L’effondrement partiel et la fermeture indéfinie de l’aérogare juste avant le début de l’été ont sérieusement affecté le plan d’affaires de l’aéroport.

En février 2005, les résultats de l’enquête administrative ont été publiés. Les experts ont souligné qu’il n’y avait pas une seule faute, mais plutôt un certain nombre de causes de l’effondrement, dans une conception qui avait peu de marge de sécurité. L’enquête a révélé que le toit voûté en béton n’était pas assez résistant et qu’il avait été percé par des piliers métalliques et que certaines ouvertures avaient affaibli la structure. Des sources proches de l’enquête ont également révélé que l’ensemble de la chaîne de construction avait travaillé aussi près que possible des limites, afin de réduire les coûts. Paul Andreu a dénoncé les entreprises de construction pour n’avoir pas correctement préparé le béton armé.

Le 17 mars 2005, ADP a décidé de démolir et de reconstruire l’ensemble du terminal 2E (la “jetée”) dont une section s’était effondrée, pour un montant d’environ 100 millions d’euros. La reconstruction a remplacé le style novateur des tubes de béton de la jetée par une structure en acier et en verre plus traditionnelle. Pendant la reconstruction, deux salons de départ temporaires ont été construits à proximité du terminal, qui reproduisaient la capacité de la 2E avant l’effondrement. Le terminal a rouvert complètement ses portes le 30 mars 2008.

Le Terminal 2G, dédié aux vols régionaux Air France et HOP ! et ses filiales, a ouvert ses portes en 2008. Ce terminal se trouve à l’est de tous les terminaux et n’est accessible que par navette. Le terminal 2G est utilisé pour les passagers voyageant dans l’espace Schengen (et n’a donc pas de contrôle de passeport) et gère le trafic régional et européen d’Air France et offre aux avions de petite capacité (jusqu’à 150 passagers) un temps de rotation plus rapide qu’actuellement en leur permettant de stationner à proximité du nouveau terminal et d’embarquer des passagers principalement par bus ou à pied. Une ligne de bus appelée “navette orange” relie la borne 2G à l’intérieur de la zone de contrôle de sécurité aux bornes 2E et 2F. Les passagers qui se rendent dans d’autres terminaux doivent continuer leur voyage avec d’autres navettes d’autobus à l’intérieur de la zone de contrôle de sécurité s’ils n’ont pas besoin d’aller chercher leurs bagages.

L’achèvement du satellite 3 (ou S3) d’une longueur de 750 m (2 460 ft) à l’est immédiat des aérogares 2E et 2F offre d’autres voies aériennes pour les avions de ligne de grande capacité, notamment l’Airbus A380. L’enregistrement et le traitement des bagages sont assurés par l’infrastructure existante dans les terminaux 2E et 2F. Le satellite 3 a été partiellement ouvert le 27 juin 2007 et pleinement opérationnel en septembre 2007. Il correspond maintenant aux portes L du terminal 2E.

Le satellite S4, adjacent au S3 et faisant partie du terminal 2E, a officiellement ouvert ses portes le 28 juin 2012. Il correspond maintenant aux portes M du terminal 2E. Dédié aux vols long-courriers, il a la capacité de traiter 16 avions en même temps, avec une capacité prévue de 7,8 millions de passagers par an. Son ouverture a entraîné le transfert de toutes les compagnies aériennes SkyTeam vers les terminaux 2E (pour les transporteurs internationaux), 2F (pour les transporteurs européens Schengen) et 2G.

Air France a déménagé l’ensemble de ses activités auparavant situées au 2C vers le 2E. En octobre 2012, 2F a mis fin à ses activités internationales et est devenu entièrement Schengen, ce qui a permis à tous les vols d’Air France actuellement exploités en 2D de s’installer au terminal 2F. De plus, en avril 2013, l’aérogare 2B a été fermée pour une rénovation complète (toutes les compagnies aériennes ont été transférées en 2D) et fera l’objet d’améliorations, notamment l’ajout d’un deuxième étage entièrement dédié aux arrivées. Une fois le 2B terminé, le 2D sera fermé et fera l’objet de mises à niveau similaires, y compris l’ajout d’un nouvel étage. Le transporteur à bas prix easyJet a montré son intérêt à être le seul transporteur au 2B. Pour faciliter les correspondances, une nouvelle zone d’embarquement entre 2A et 2C a été ouverte en mars 2012. Il permet de traiter toutes les questions de sécurité et de contrôle des passeports dans une seule zone, offre de nombreuses nouvelles possibilités d’achat ainsi que de nouveaux salons pour les compagnies aériennes et assouplit les restrictions de transfert entre 2A et 2C.

Selon le journal La Tribune, un nouveau terminal 4 devrait être construit vers 2025, lorsque la capacité maximale de l’aéroport Charles de Gaulle de 80 millions de passagers sera atteinte. Cette nouvelle aérogare 4, une fois construite, pourra accueillir de 30 à 40 millions de passagers par année et sera très probablement construite au nord de l’aérogare 2E.

Le terminal 3 est situé à 1 km (0,62 mi) du terminal 1. Il se compose d’un seul bâtiment pour les arrivées et les départs. La distance de marche entre les terminaux 1 et 3 est de 3 km, mais la gare ferroviaire (dénommée “CDG Airport Terminal 1”) pour les trains RER et CDGVAL n’est qu’à 300 m. L’aérogare 3 n’a pas de portes d’embarquement et tous les passagers sont transportés par autobus vers les tribunes de l’avion.

Roissypôle est un complexe composé d’immeubles de bureaux, d’espaces commerciaux, d’hôtels, d’une gare routière et d’une gare RER B à l’aéroport Charles de Gaulle. Le complexe comprend le siège social d’Air France,

Les terminaux de l’aéroport sont desservis par un système de navettes ferroviaires automatisées gratuites, composé de deux lignes (CDGVAL et LISA). Le train navette relie en 8 minutes les deux gares des terminaux 1/3 et 2. Il est basé sur le design VAL utilisé dans plusieurs villes françaises.

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone Aéroport de paris-charles-de-gaulle
SAV Aéroport de paris-charles-de-gaulle
Service après vente Aéroport de paris-charles-de-gaulle
Contact Aéroport de paris-charles-de-gaulle
Assistance client Aéroport de paris-charles-de-gaulle